Science et médecine

Les enfants Asperger

Les enfants Asperger
  • Editeur: Marsile
  • publication: Juillet 30 2020
  • Pages: 336 p., Broché
  • ISBN / EAN: 9788829705245

Edith Sheffer, historienne et chercheuse à l'Institut d'études européennes de l'Université de Californie, utilise son expérience personnelle de mère d'un enfant autiste pour explorer les racines du diagnostic d'Asperger. Ce faisant, il nous offre une perspective unique qui allie rigueur académique et sensibilité personnelle.

Vienne et la psychiatrie dans les années 30 et 40

Vienne, à l’époque où Hans Asperger développait ses théories, était un centre d’innovation culturelle et scientifique. Mais la ville était aussi un lieu de grandes tensions politiques et sociales. Après la Première Guerre mondiale, Vienne est confrontée à une crise économique et à des inégalités sociales croissantes. Le mouvement eugéniste a gagné du terrain en proposant des solutions « scientifiques » pour améliorer la population.

Dans ce contexte, la pédopsychiatrie est devenue un outil d'identification et de séparation des enfants considérés comme « problématiques ». La pédagogie curative d'Asperger faisait partie d'un système visant à conformer les enfants aux idéaux nazis de productivité et de conformité sociale.

L'œuvre de Hans Asperger

Hans Asperger était connu pour son approche détaillée et personnalisée de la prise en charge des enfants. Il pensait que de nombreux enfants, s’ils étaient correctement guidés, pourraient surmonter leurs difficultés et s’intégrer dans la société. Cependant, sa classification de « psychopathie autistique » a également été utilisée pour justifier l'exclusion et l'élimination de ceux qui ne correspondaient pas à ses critères de « récupérable ».

Asperger et ses collègues ont observé des enfants dans des environnements contrôlés, notant chaque détail de leur comportement. Ces études ont servi de base à leurs décisions quant à savoir qui pouvait être « sauvé » et qui devait être transféré au Spiegelgrund, un camp d'internement pour enfants présumés handicapés mentaux. Ce processus de sélection a été profondément influencé par l’idéologie eugénique de l’époque.

Collaboration avec le régime nazi

Sheffer documente comment Asperger et ses collègues ont collaboré activement avec les autorités nazies. Bien qu’Asperger ne soit pas membre du parti nazi, il opérait au sein d’un système visant à purifier la race aryenne par l’élimination des individus jugés inaptes. Son rôle dans le déplacement des enfants vers le Spiegelgrund, où beaucoup ont été tués, constitue une tache sombre et indélébile sur son héritage.

Asperger a justifié ces actions en affirmant que les enfants gravement handicapés ne pouvaient pas être intégrés dans la société et que leur élimination était nécessaire pour le bien de la communauté. Cependant, ces justifications reposaient souvent sur des préjugés et des critères arbitraires, reflétant les cruelles réalités de la psychiatrie.

Redécouverte et propagation du syndrome d'Asperger

Dans les années 80, le diagnostic Asperger a été redécouvert par la psychiatre britannique Lorna Wing, qui en a fait la promotion comme une catégorie distincte au sein du spectre autistique. Cette redécouverte a conduit à une plus grande prise de conscience et à une plus grande acceptation des différences neurodiverses, mais a également soulevé des questions sur les origines et les implications de ce diagnostic.

Sheffer souligne que le syndrome d'Asperger, bien qu'utile pour beaucoup, trouve ses racines dans une période historique marquée par des idéologies oppressives. Le diagnostic reflétait les valeurs et les priorités de la société nazie, qui cherchait à conformer les individus à un idéal de perfection aryenne.

Implications éthiques et morales

Le livre de Sheffer soulève d'importantes questions éthiques et morales concernant la complicité des médecins dans la politique génocidaire du Troisième Reich. L'histoire d'Asperger démontre comment les diagnostics médicaux peuvent être utilisés pour justifier des pratiques inhumaines et invite à une réflexion critique sur la manière dont les théories psychiatriques sont influencées par les idéologies politiques et sociales de leur époque.

Sheffer invite les lecteurs à considérer les implications des diagnostics psychiatriques modernes et à réfléchir à la manière dont ceux-ci peuvent être façonnés par des forces extérieures à la science. L'histoire d'Asperger est un puissant avertissement sur la nécessité d'examiner attentivement les pratiques médicales et de considérer leurs implications éthiques et morales.

« Les Enfants Asperger » d'Edith Sheffer est un ouvrage fondamental pour comprendre les origines historiques du diagnostic de l'autisme et les implications éthiques des pratiques psychiatriques. Le livre met en lumière les contradictions de l'œuvre de Hans Asperger et le contexte dans lequel ses théories se sont développées. Grâce à une analyse détaillée de documents historiques, Sheffer soulève des questions importantes sur la manière dont les diagnostics médicaux peuvent être influencés par les idéologies politiques et sociales.

L'histoire d'Asperger nous invite à réfléchir de manière critique sur les origines des théories psychiatriques et leur impact sur la société. Les diagnostics, comme le démontre Sheffer, ne sont pas neutres, mais sont façonnés par les valeurs et les croyances de leur époque. Ce livre est un puissant avertissement sur la nécessité d’examiner attentivement les pratiques médicales et de considérer leurs implications éthiques et morales.

Corvelva

Publiez le module Menu en position "offcanvas". Ici, vous pouvez également publier d'autres modules.
Pour en savoir plus.