Vaccin Covid-19: 81% des volontaires de l'essai clinique ont eu des réactions au vaccin

Vaccin Covid-19: 81% des volontaires de l'essai clinique ont eu des réactions au vaccin

Vaccin qui utilise des lignées cellulaires fœtales humaines HEK293

par Marco Cáceres et Barbara Loe Fisher
Publié le 6 juillet 2020 | Rapports de vaccination, de risque et d'échec

Un vaccin expérimental contre le COVID-19 a été développé par CanSino Biologics, Inc. de Tianjin, Chine, en collaboration avec l'Institut de biotechnologie de l'Académie chinoise des sciences médicales militaires. Un essai clinique humain de phase 1 du vaccin COVID-19 (adénovirus de type 5 Ad5-nCoV) a été achevé en Chine avec 108 volontaires, âgés de 45 à 60 ans. (1 2 3 4)

Dans cet essai, 87 (81%) des 108 participants ont présenté au moins un effet indésirable dans les sept jours suivant la vaccination. Parmi ceux-ci, 30 participants appartenaient au groupe à faible dose, 30 au groupe à dose moyenne et 27 au groupe à dose élevée. Dans l'ensemble, 10 des participants ont présenté des effets indésirables de grade 3. Sur les 36 participants du groupe à forte dose, six d'entre eux ont présenté des effets indésirables de grade 3. (1 2)

Douleur, fièvre, fatigue, maux de tête parmi les réactions les plus courantes au vaccin CanSino Ad5-nCoV pour COVID-19. 

Selon les chercheurs qui ont mené l'étude d'essai clinique de phase 1 pour le vaccin Ad5-nCoV: l'effet indésirable le plus courant au site d'injection était la douleur, qui a été signalée chez 58 (54%) receveurs du vaccin. Des douleurs ont été signalées chez 17 (47%) participants du groupe à faible dose, 20 (56%) participants du groupe à dose moyenne et 21 (58%) participants du groupe à forte dose. Les effets indésirables systémiques les plus fréquemment rapportés ont été la fièvre globale (50 [46%]), la fatigue (47 [44%]), les céphalées (42 [39%]) et les douleurs musculaires (18 [17%]). De la fièvre a été signalée chez 15 (42%) participants du groupe à faible dose, 15 (42%) participants du groupe à dose moyenne et 20 (56%) participants du groupe à forte dose. Des céphalées ont été signalées chez 14 (39%) des participants du groupe à faible dose, 11 (31%) des participants du groupe à dose moyenne et 17 (47%) des participants du groupe à forte dose. Des douleurs musculaires ont été signalées chez 7 (19%) participants du groupe à faible dose, 3 (8%) participants du groupe à dose moyenne et huit (22%) participants du groupe à forte dose. (2)

Neuf des participants, dont deux dans le groupe à faible dose, deux dans le groupe à dose moyenne et cinq dans le groupe à forte dose, ont développé des fièvres de grade 3 de plus de 101,3 ° F (38.5 ° C). Un des participants du groupe à forte dose a signalé "une fièvre sévère accompagnée de symptômes graves de fatigue, de respiration sifflante et de douleurs musculaires". Un autre participant du groupe à forte dose a éprouvé «une fatigue intense et des douleurs articulaires». Les réactions se sont produites dans les 24 heures suivant la vaccination. (1 2) 

Les essais expérimentaux de l'ARNm moderne de COVID-1273 COVID-19 COVID-19 ont également enregistré des réactions de grade 3. 

Comme dans l'essai de vaccin CanSino de phase 5 Ad1-nCov, certains participants à l'essai de vaccin de phase 1 ARNm-1273 COVID-19 mené par Moderna, Inc. ont connu des réactions de grade 3 plus tôt cette année. Sur les 45 volontaires qui ont participé à l'essai clinique Moderna au cours de la période mars-mai 2020, neuf pour cent d'entre eux ont présenté des réactions indésirables graves au vaccin ARNm-1273, dont Ian Haydon, 29 ans, de Seattle, Washington, âgé de 1 ans. (2 3) Haydon a subi des réactions de grade 250 douze heures après avoir obtenu la deuxième des deux doses de 1273 µg du vaccin ARNm-103. Il a développé une fièvre de plus de 39.5 degrés (1 ° C) et s'est finalement évanoui. (2 3) Les réactions de grade 3 sont décrites par le Département américain de la santé et des services sociaux (HHS) comme «graves ou médicalement significatives mais pas immédiatement mortelles; hospitalisation ou hospitalisation prolongée, incapacité, ce qui limite le fait de pouvoir prendre soin de soi "comme" se laver, s'habiller et se déshabiller, se nourrir, aller aux toilettes, se droguer ". La seule chose pire que les événements de grade 4 sont ceux classés en grade 5, qui sont «potentiellement mortels» et «grade 5, qui est« mort ». (6 7 XNUMX) 

CanSino a déclaré entrer dans la phase 2 de l'essai clinique chez l'homme sur le vaccin Ad5-nCoV pour COVID-19.

Selon certaines sources, CanSino Biologics a commencé un essai clinique humain de phase 2 sur le vaccin Ad5-nCoV à l'aide de la lignée cellulaire HEK293 qui fournit des tests sur 500 volontaires sains. Le 12 mai, le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) a annoncé un accord de collaboration avec la société chinoise pour «faire progresser le biotraitement et le développement clinique au Canada» pour le vaccin Ad5-nCoV. (4 8 9 10) Dans un communiqué de presse, le CNRC a déclaré: "Ce partenariat permettra au CNRC de faire progresser un processus de production à plus grande échelle (de haut niveau) pour le vaccin candidat, en utilisant sa lignée cellulaire exclusive. HEK293 "(9 10) Pour faciliter ce travail, le gouvernement canadien a annoncé qu'il accordera 44 millions de dollars pour moderniser les installations du CNRC de Montréal afin de" permettre le respect des normes de bonnes pratiques de fabrication (BPF) "et" d'assurer la disponibilité de candidats vaccins potentiels pour le biotraitement canadien dès qu'ils seront disponibles "(9). "C'est le moment idéal pour profiter des technologies et des ressources de pointe des deux parties qui sont essentielles au développement d'Ad5-nCoV", a déclaré Xuefeng Yu, PDG de CanSino Biologics. (dix)

Le vaccin CanSino Ad5-n-CoV utilise des lignées cellulaires fœtales humaines HEK-293 pour la production. 

Le 26 juin 2020, Life Site News a rapporté que le vaccin Ad5-n-CoV de CanSino utilise un vecteur d'adénovirus chimpanzé qui utilise des lignées cellulaires HEK293 dérivées du tissu d'un fœtus avorté. (11) La lignée cellulaire fœtale humaine HEK293, qui Il a été conçu, développé et autorisé par le Conseil national de recherches du Canada (CNRC), il est également utilisé pour produire le vaccin AZD1222 COVID-19 développé par le Jenner Institute de l'Université d'Oxford. Le communiqué de presse conjoint du 12 mai 2020 publié par le CNRC canadien et CanSino Biologics, Inc. a déclaré: «La relation entre le CNRC et CanSinoBIO a été établie pour la première fois en 2013. La lignée cellulaire HEK293 du CNRC a été par la suite autorisé à CanSinoBIO et utilisé pour le développement d'un vaccin approuvé contre le virus Ebola "(12).

Selon News Medical:

La lignée cellulaire HEK293 a été initialement produite en 1973 par une équipe dirigée par Alex van der Eb à Leiden (Pays-Bas) à partir de cellules rénales humaines embryonnaires fœtales normales. Ces cellules ont été créées suite à une transfection avec l'adénovirus ADN 5 coupé, ce qui a conduit à l'incorporation d'une partie du génome adénoviral dans le chromosome humain 19 du génome des cellules fœtales. Le nom 293 dérive du fait qu'il s'agissait de la 293e expérience de Frank Graham (l'un des postdoctorats de van de Eb). On pensait initialement que ces cellules provenaient d'une cellule endothéliale, épithéliale ou fibroblastique du rein fœtal. Cependant, des preuves récentes des caractéristiques cellulaires des cellules HEK293 ont conduit à suggérer qu'elles pourraient en fait provenir d'une cellule neuronale du rein fœtal. À la suite d'études de séquençage, il a également été identifié que ces cellules ont un caryotype très compliqué, avec plusieurs copies de chromosomes. Par exemple, ces cellules ont quatre copies du chromosome 17. Il a également été établi que ces cellules n'ont pas un seul chromosome Y, mais ont trois chromosomes X, ce qui suggère que le fœtus dont elles sont issues est une femelle. (13)

La cellule HEK293 est décrite par Creative Biolabs de cette manière:

La lignée cellulaire Human Embryonic Kidney 293 (HEK293) est un hôte prédominant pour l'expression stable et transitoire de protéines de divers degrés de recherche et de protéines thérapeutiques, et plus récemment, cinq agents thérapeutiques produits dans les cellules HEK293 sont ont été approuvés par la FDA ou l'Agence européenne des médicaments (EMA) pour un usage thérapeutique. Depuis qu'elle a été générée il y a plus de 40 ans, la lignée cellulaire HEK293 a été largement utilisée comme plate-forme robuste et fiable pour produire un grand nombre d'anticorps recombinants, de protéines de fusion d'anticorps et de protéines importantes pour le neuropharmacologue, tels que les récepteurs appariés du Protéine G, canaux ioniques ligand-dépendants et canaux ioniques sensibles à la tension (tension). La lignée cellulaire HEK293 a été initialement générée par la transformation de cellules de rein embryonnaire humain normal (HEK) après exposition à des fragments coupés d'adénovirus humain de type 5 (Ad5) d'ADN. Le gène de l'adénovirus E1A est exprimé dans ces cellules et participe à la transactivation de certains promoteurs viraux, permettant à ces cellules de produire des niveaux très élevés de protéines. (14)


Références

  1. Branswell H. Une étude précoce du vaccin Covid-19 développée en Chine voit des résultats mitigés. STAT Mai 22, 2020.
  2. Hou LH et al. Innocuité, tolérabilité et immunogénicité d'un vaccin COVID-5 vectorisé à adénovirus recombinant de type 19: essai ouvert, non randomisé, de première escalade de dose, non randomisé. The Lancet 13 juin 2020; 395 (10240): 1845-1854.
  3. Liu A. Le chinois CanSino Bio fait passer le vaccin COVID-19 en phase 2 sur la base de données préliminaires de sécurité. Fierce Pharma 10 avril 2020.
  4. US Food and Drug Administration. CanSino Biologics transfère le candidat-vaccin COVID-19 à l'essai de phase 2Nouvelles de la FDA 14 avril 2020.
  5. Les sujets d'essais cliniques de Cáceres M. Healthy souffrent d'effets secondaires de grade 3 au vaccin ARNm COVID-19 de Moderna. La réaction au vaccin Mai 24, 2020.
  6. Cáceres M. Un bénévole décrit sa réaction grave dans l'essai de vaccin à l'ARNm COVID-19 de ModernaLa réaction au vaccin Mai 30, 2020.
  7. Département américain de la santé et des services sociaux. Critères de terminologie communs pour les événements indésirables (CTCAE). 27 novembre 2017.
  8. Rettner R. Le vaccin contre le coronavirus développé en Chine est prometteur après une étude précoce sur 100 personnes. Fox News Mai 27, 2020.
  9. Communiqué de presse. Le Conseil national de recherches du Canada et CanSino Biologics Inc. annoncent leur collaboration pour faire avancer le vaccin contre le COVID-19. Conseil national de recherches du Canada, 12 mai 2020.
  10. Chère A. CanSino Biologics pourrait commencer le développement clinique des vaccins Covid-19 au Canada. Actualités MedCity Mai 13, 2020.
  11. Murdoch A. Une université britannique teste le vaccin COVID-19 dérivé d'une lignée cellulaire fœtale avortée en Afrique et au Brésil. Life Site Nouvelles Juin 26, 2020.
  12. Bloomberg. Le CNRC du Canada et CanSino Biologics, Inc. annoncent une collaboration pour faire progresser le vaccin contre le COVID-19. Mai 12, 2020.
  13. Simmons H. Cellules HEK293: applications et avantages. Nouvelles médicales 8 janvier 2019.
  14. Biolabs créatifs. Lignées cellulaires HEK293. 2020.

source: https://thevaccinereaction.org/2020/07/81-percent-of-clinical-trial-volunteers-suffer-reactions-to-cansino-biologics-covid-19-vaccine-that-uses-hek293-human-fetal-cell-lines/


Traduction par Giulia G.