«Des enfants non vaccinés ghettoïsés? Exploitation pure »

«Des enfants non vaccinés ghettoïsés? Exploitation pure »

«Je prends note avec regret de l'exploitation de certaines familles sur le sujet vaccins.

Je suis encore plus désolé que les familles avec lesquelles j'ai eu une réunion de clarification quelques jours avant se produisent avec les protagonistes ». Le conseiller pour l'éducation de la municipalité de Vérone, Stefano, a déclaré à l'ANSA Bertacco, répondant à l’association Corvelva, la Coordination régionale de la Vénétie pour la liberté de la vaccination, qu’elle avait a signalé une discrimination alléguée contre des enfants dont les parents n'ont pas encore soumis de documentation sur les vaccinations obligatoires.

"La demande de documents pour le 21 août - précise Bertacco - a été faite uniquement et exclusivement pour protéger les enfantsi leur garantir un parcours linéaire depuis la rentrée scolaire, ce qui évite les changements néfastes à l'insertion pacifique des enfants. La date a été fixée pour les problèmes d'organisation depuis l'ouverture des nids le XNUMXer septembre, et nous avons même anticipé la circulaire ministérielle publiée hier soir par le ministère qui clarifiédéfinitivement quelle était la documentation à présenter ».

"Sur les accusations ghettoisation - a-t-il ajouté - je ne voudrais même pas répondre, mais je pense qu'il est approprié que les Véroniens sachent que les enfants ont été soigné, ont mangé et ont été constamment suivis par un opérateur comme d'habitude, et avec la sensibilité et la précision qui caractérisent chaque jour le travail du personnel de l'Éducation afin de porter nos services à des niveaux d'excellence ».

«Je veux rassurer tout le monde que parmi les principes pédagogiques de notre personnel la cruauté n'est pas envisagéeConclut Bertacco.

source: l'Arena