Taxe: 600 milliers d'euros saisis dans une grande entreprise pharmaceutique de Reggello (FI)

Taxe: 600 milliers d'euros saisis dans une grande entreprise pharmaceutique de Reggello (FI)
(Temps de lecture: 1-2 minutes)

Des actifs d'une valeur totale de plus de 600 milliers d'euros ont été confisqués à trois dirigeants d'une société pharmaceutique basée à Reggello (Florence).

La saisie de la société pharmaceutique, ordonnée par le juge d'instruction Antonella Zatini à la demande du procureur Gianni Tei, a été effectuée pour l'équivalent des taxes éludées par la société entre 2012 et 2017, par le biais de fausses factures pour environ 6 millions d'euros.

Comme expliqué par le gdf, la société, qui fait partie d'un groupe parmi les principaux au monde avec des usines dans le monde entier, aurait qualifié de coûts - avec une réduction conséquente des revenus et des impôts connexes - ceux documentés par les factures qui lui sont émises par la société. société mère stabilisée au Luxembourg. Ces coûts concernaient toutefois des services qui n'avaient jamais été exécutés dans le seul but de réduire le revenu imposable. Pour l'accusation, l'émission de fausses factures aurait également permis à l'entreprise de se soustraire à la TVA pour 250 milliers d'euros et à Irap pour 270 milliers d'euros.

Les factures finalisées au centre de l'enquête ont été émises par l'Institut De Angeli srl dont le siège est à Prulli dans la municipalité de Reggello (Florence), par l'une des sociétés du groupe d'entreprises auquel appartient la srl ​​italienne, dont les administrateurs sont des destinataires de l'enlèvement.

Au cœur de l'enquête se trouvent des factures présumées de «services de gestion», une catégorie qui comprend, entre autres, la gestion et le contrôle de la comptabilité et des bilans.


source: https://www.controradio.it/fisco-sequestrati-600mila-euro-a-vertici-societa-farmaceutica/