Faute professionnelle médicale, en Italie, plus d'un million de citoyens ont des problèmes pour se faire soigner. C'est le pire chiffre de l'UE

Faute professionnelle médicale, en Italie, plus d'un million de citoyens ont des problèmes pour se faire soigner. C'est le pire chiffre de l'UE

Frais médicaux trop chers, temps d'attente trop longs, distances des cliniques et hôpitaux trop importantes les problèmes du pays

Bruxelles - En Italie, le traitement médical est un luxe pour plus d'un million de personnes. En 2018, 1.207.190 se sont plaints de coûts de santé "trop ​​élevés" et de l'impossibilité de se faire soigner pour des raisons économiques (moyenne de l'UE 512.596). Si l'on ajoute les temps d'attente de santé publique et la distance excessive pour se rendre sur les lieux de traitement, entre ceux qui ont peu d'argent, ceux qui ont du mal à se déplacer et ceux qui n'ont pas les moyens de rester sur la liste d'attente, le nombre de personnes qui renonce au traitement est proche d'un million et demi (1.448.628 XNUMX XNUMX). C'est ce qui ressort des données d'Eurostat publiéi à l'occasion de la Journée de la couverture sanitaire universelle.

UnmetMedNeeds 1024x605

Personne si mal en Europe. En termes absolus, l'Italie est l'État membre de l'UE qui, plus que tout autre, voit des citoyens se battre pour se faire soigner et y renoncer en raison de leur incapacité à accéder aux services de santé. Mais même en pourcentage, le chiffre italien se démarque. Si en moyenne dans l'UE, une population de 1% trouve les coûts médicaux trop chers, en Italie, le seuil atteint 2%. Alors que dans l'Union européenne, 2% des citoyens ont le principal problème sur la liste d'attente, en Italie, le seuil atteint 2,4%.


sources: https://www.eunews.it/2019/12/13/malasanita-italia-oltre-un-milione-cittadini-problemi-farsi-curare-peggior-dato-ue/124255