Qu’est-ce que l’hépatite A ?

Qu’est-ce que l’hépatite A ?

Qu’est-ce que l’hépatite A ?

L'hépatite A est une maladie virale du foie causée par le virus de l'hépatite A (VHA). Le virus de l’hépatite A est un virus à ARN non développé et est considéré comme un picornavirus. Les humains sont le seul hôte naturel de ce virus.(1) Le virus de l’hépatite A est très stable et peut rester présent plusieurs mois dans la plupart des environnements. Le virus peut cependant être tué par des températures élevées (supérieures à 85°) ou par des solutions telles que le chlore ou le formol.(2)

L'hépatite A se contracte par voie orale et est généralement contractée par contact avec des déchets fécaux humains, généralement par la consommation d'aliments et/ou d'eau contaminés.(4) Les sources de contamination peuvent inclure les crustacés crus, les fruits et légumes ainsi que la glace.(5)

L'hépatite A se réplique dans le foie et peut être détectée dans la circulation sanguine dans les 10 à 12 jours suivant l'exposition. Le virus est excrété par le système biliaire dans les selles d'un individu contaminé.(6) Une personne infectée peut transmettre l’hépatite A à d’autres personnes pendant une à deux semaines avant de présenter des symptômes.(7) L'excrétion du virus peut persister plus longtemps chez les enfants que chez les adultes. Cependant, dès la troisième semaine de maladie, la plupart des individus infectés n'excrétent plus le virus dans les selles.(9)

Les symptômes de l'hépatite A apparaissent en moyenne quatre semaines (deux à sept semaines) après l'exposition. Les symptômes apparaissent souvent soudainement et comprennent de la fatigue, des douleurs abdominales et/ou articulaires, une perte d'appétit, de la fièvre, des nausées, une jaunisse, des urines foncées, des selles couleur argile et de la diarrhée. Les jeunes enfants sont souvent asymptomatiques et ne présentent aucun signe clinique d’infection.(10) La plupart des personnes infectées se rétablissent complètement en deux mois, mais environ 10 à 15 pour cent des personnes infectées peuvent présenter des symptômes persistants jusqu'à six mois.(11)

L’infection par l’hépatite A ne provoque pas de maladie hépatique chronique(12) et les personnes qui se remettent de la maladie développent une immunité à vie.(13)


L'hépatite A est-elle contagieuse ?

L'hépatite A est contagieuse et se transmet d'une personne à l'autre par contact oral avec les selles d'une personne infectée.1 (14) L'infection peut survenir suite à une exposition à de l'eau ou des aliments contaminés par le virus. Les sources de contamination peuvent inclure les crustacés crus, les légumes, les fruits et même la glace contaminée.(15) La transmission du virus par le sang est très rare.(16) L'hépatite A se développe dans les zones dépourvues d'assainissement adéquat et où les habitudes d'hygiène personnelle sont mauvaises.(17) Les sources d’eau contaminées peuvent également être une source de transmission. L'hépatite A peut infecter l'eau potable par plusieurs sources, notamment le dysfonctionnement des réseaux d'égouts, la pollution due au ruissellement des eaux pluviales et les débordements des eaux usées.(18) Les puits peuvent également être contaminés s’ils sont peu profonds ou si les eaux de crue les ont submergés pendant de longues périodes.(19)

L'hépatite A est endémique dans de nombreuses régions du monde, notamment en Afrique, au Moyen-Orient, dans le Pacifique occidental, en Asie et en Amérique centrale et du Sud.(20) Les personnes voyageant dans des pays en développement présentant des niveaux élevés ou intermédiaires d’hépatite A courent un risque accru de contracter le virus et de développer l’infection.(21)

Depuis 2016, plusieurs États ont signalé des épidémies d’hépatite A liées principalement aux personnes sans abri et aux consommateurs de drogues.(22) Entre fin 2016 et le 6 janvier 2023, plus de 44.700 27.332 cas ont été signalés, entraînant 421 XNUMX hospitalisations et XNUMX décès.(23) On pense que l'augmentation du nombre d'hospitalisations et de décès survenus au cours de cette épidémie en cours peut être attribuée à des cofacteurs tels que des problèmes de santé préexistants, les co-infections par les hépatites B et C, l'âge et des comportements à risque supplémentaires trouvés dans cette population particulière. .(24)

Cet article est résumé et traduit par National Vaccine Information Center.

NOTE IMPORTANTE: Corvelva vous invite à vous informer en profondeur en lisant toutes les rubriques et liens, ainsi que les notices produits et fiches techniques des fabricants, et à vous entretenir avec un ou plusieurs professionnels de confiance avant de décider de vous faire vacciner ou de vacciner votre enfant. Ces informations sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas un avis médical.

Nous vous recommandons également de lire...

Corvelva

Publiez le module Menu en position "offcanvas". Ici, vous pouvez également publier d'autres modules.
Pour en savoir plus.