Nous continuons la route du FOIA le 210/92 et nous avons besoin d'aide!

Nous continuons la route du FOIA le 210/92 et nous avons besoin d'aide!

Chers membres et sympathisants, nous recommençons par l'action "Accès aux actes" (et nous avons besoin d'aide!)

Les délais légaux qui gèlent l'instrument de contrôle et de surveillance au service du citoyen ont expiré. Avec le décret "Cura Italia", la FOIA (Freedom of Information Act), l'accès civique généralisé qui permet aux citoyens d'accéder librement aux informations et données collectées par l'administration publique, a été suspendue à partir du 17 mars 2020.

Nous pouvons maintenant nous remettre sur la bonne voie et investir de l'énergie et des ressources pour répondre à une question importante pour nous: combien ont été endommagés et sont morts à cause des vaccinations en Italie?

Nous avons rompu avec le données de la région de la Vénétie: 40 sujets indemnisés en Vénétie de 2001 à 2015, avec une moyenne de près de 3 indemnisés chaque année, dont 3 décès. Ce fait réfute le système de pharmacovigilance de la Région, Canale Verde, qui a toujours omis les décès.

Au fil du temps, des données partielles ont également été collectées dans d'autres régions, grâce à des amis comme CLiVa Toscana et de nombreux groupes de parents; maintenant, il est nécessaire d'avoir des données au niveau national et pour ce faire, nous sommes prêts à passer par toutes les phases nécessaires, en prévoyant également tout refus, non-réponse ou réponse partielle qui pourrait nous amener à devoir recourir au TAR compétent.

Ce faisant, nous avons identifié un cabinet d'avocats spécialisé, même d'un certain calibre, qui nous suivra tout au long du processus de candidature, d'examen éventuel et de TAR où aucune réponse exhaustive n'arrivera.

Actuellement, nous avons toutes les estimations modulées par étape et nous sommes prêts, nous n'avons besoin que de votre soutien. Si vous croyez en ce que nous faisons, vous pouvez rejoindre Corvelva ou faire un don pour nous aider à obtenir les résultats souhaités.

Les raisons de cette action sont variées et non seulement pour découvrir une vérité cachée, mais aussi parce que chacun d'entre vous saura que les données seront en tout cas sous-estimées par rapport au nombre réel de victimes, mais sans préjudice de cela, avec la pression juste et constante des citoyens on peut aller jusqu'à prétendre que ces données sont rendues publiques annuellement comme elles le font dans d'autres pays.

Comme vous le savez, nous sommes une petite association vénitienne et nous pouvons faire face à certains projets uniquement et exclusivement avec l'aide de vous tous.

PS Comme toujours, toutes nos demandes, projets ou documents produits seront mis à la disposition de tous sur notre site Internet.