Mise à jour sur les analyses de vaccins

Mise à jour sur les analyses de vaccins

Ce week-end, nous avons fourni tout le matériel produit par les laboratoires qui ont analysé les vaccins Infanrix Hexa, Hexyon, Priorix Tetra et Gardasil 9 à l'Agence européenne des médicaments (EMA).

À partir d'aujourd'hui, l'Agence européenne des médicaments a la possibilité de vérifier le travail effectué par nos laboratoires, une quantité considérable de données si vous pensez que chaque type utilisé, NGS (métagénomique) et LC-MS (chimique-protéiche), ils ont besoin de 2 DVD pour contenir tous les fichiers produits.

Déjà dans la semaine, nous verrons des partenaires étrangers à qui nous livrerons le même matériel pour préparer le rapport à votre organisme de réglementation et nous ferons la même chose avec tous les amis du monde entier.

La vaccination obligatoire, qui sévit dans la moitié du monde, est une question politique et ne peut plus être séparée du produit. Les analyses que nous effectuons posent de sérieux doutes non seulement sur la sécurité des vaccins, mais aussi sur leur efficacité et la politique, qui dépense des milliards d'euros pour "sauver des millions de vies", ne doit pas se permettre de parler d'obligations lorsqu'elle ne connaît pas les produits de ces obligations, sauf s'il existe des intérêts différents et différents liés à la vaccination massive.

Nous allons marteler comme des tambours jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de liberté de vaccination en Vénétie et en Italie.