Allons à Varsovie: audition au Parlement polonais

Allons à Varsovie: audition au Parlement polonais
Eh bien, nous y voilà, une année se termine et il faut dire qu'elle crépitait. Objectivement, 2017 a été une année de défense contre les attaques continues. Une année qui nous a épuisés et épuisés. Nous avons pleuré et ri, c'était l'année des places et comment oublier Padoue, Vérone, Venise, Trévise et Vicence avec des milliers de personnes sur la place en criant Libertà (on parle de Vénétie mais toute l'Italie a donné beaucoup).
2018 a été l'année du soulèvement. Nous sommes passés de pleurer à réagir. Les analyses ne sont qu'une partie du travail effectué et la majeure partie a été effectuée par vos parents exigeant la liberté de choix.
2018 a également été l'année du «changement», du moins sur le papier. Un nouveau gouvernement s'est ouvert à l'espoir, mais avec le DDL770 les a partiellement fermés, même si le chapitre n'est pas du tout conclu, bien au contraire. Ce gouvernement, s'il a des défauts, c'est surtout d'avoir ignoré l'âme pop. Deux partis, Lega et Movimento 5 Stelle, qui se sont toujours déclarés "proches du peuple" et ont toujours eu des contacts directs avec les citoyens, ont maintenant peur de parler avec ces vilains et mauvais présumés NoVax ... et oui nous ne demandons que la liberté de choix dans le domaine thérapeutique.
Alors que nos dirigeants réfléchissent à l'opportunité et à la manière de traiter les récentes analyses que nous avons commandées (aucune mention reçue), un parlement étranger, le polonais, nous invite à présenter nos résultats lors d'une réunion intitulée "Sécurité de la vaccination".
Pour que Corvelva expose nos analyses, ce sera le Dr Loretta Bolgan (car il est évident qu'il s'agit d'un sujet technique).
Ce jour-là, en plus de Corvelva avec les premiers résultats de nos analyses, le professeur Christopher Exley a également été invité à parler des problèmes liés aux adjuvants ... bref, comme en Italie ... déjà!
Il y aura un représentant de Corvelva et de CLiVa Toscana au Parlement à Varsovie, simplement en tant que représentant, sans prendre un mot mais symboliquement uni, pour accompagner cette nouvelle petite étape.
Souhaitant à tous une bonne fin 2018 et un très bon début 2019, nous nous préparons immédiatement pour le 8 janvier ... Varsovie nous attend et ce sera un plaisir de rencontrer les amis de "Stop Nop".
Salutation par Ferdinando Donolato et tout le personnel de Corvelva
https://www.corvelva.it/speciali-corvelva/comunicati/andiamo-a-varsavia-audizione-al-parlamento-polacco.html