Communiqué de presse de Corvelva - Situation du coronavirus

Communiqué de presse de Corvelva - Situation du coronavirus

Chers tous, membres de soutien et sympathisants simples, nous recevons de nos jours de nombreux e-mails, contacts, messages, qui demandent essentiellement de l'aide pour mieux comprendre cette situation plutôt extrême dans laquelle nous nous trouvons.
Nous publions donc ce communiqué de presse afin de répondre à tout le monde, car nous risquons de ne pas pouvoir suivre les demandes à venir.

Commençons par dire que nous, comme vous le savez tous, sommes de simples parents et, par conséquent, nous vivons actuellement les mêmes situations problématiques et nous avons très souvent les mêmes questions et points d'interrogation que vous exprimez en nous écrivant.

Il s'agit donc de considérations "personnelles" mais partagées par l'ensemble du personnel de Corvelva, que nous partageons avec vous.

Tout d'abord, nous ressentons une invitation générale à rester calme pour rester centré, à ne pas perdre l'équilibre émotionnel et psychologique.
La panique n'aide jamais, encore moins dans les situations où les questions s'accumulent et où nous n'avons aucune certitude, nous n'avons pas de réponses.

Ceux qui nous connaissent et nous suivent depuis des années savent que nous sommes toujours restés ancrés au concret sans nous laisser aller à des fantasmes ou à des hypothèses (qu'ils soient dans l'air ou plus vraisemblablement); oubliez la rhétorique sur la catharsis du moment et venez aux réponses aux questions qui se succèdent:

  1. Sur le vaccin: en ce moment, il y a plus d'annonces de vaccins testés déjà chez l'homme. Donc, tout d'abord, la course au vaccin est parfaitement normale, pour le gain économique évident qui viendra à ceux qui y arriveront en premier, mais plus ou moins la même logique des annonces médiatiques: on a tout de suite vu les actions en bourse monter en flèche des sociétés qui ont commencé à parler d'études sur le vaccin Covid-19, il n'est donc pas surprenant qu'il y ait aussi la course à l'annonce la plus "victorieuse". En fait, la faisabilité en termes d'efficacité d'un vaccin contre un virus à ARN hautement mutagène reste à comprendre, mais, plus ou moins efficace, il est presque certain que le vaccin arrivera.
    Allez-vous sauter les essais cliniques? En partie, en grande partie, oui: en cas de pandémie, comme maintenant, nous avons déjà vu le scénario se répéter, le vaccin peut être mis sur le marché avec une procédure extrêmement rapide, sautant efficacement la plupart des essais et certainement ceux en grand nombre . L'efficacité et la sécurité seront selon toute probabilité moins vérifiables.
  2. Le vaccin sera-t-il obligatoire? À ce jour, il n'y a aucune raison de le craindre, nous abandonnons les scénarios apocalyptiques avec des visions de coercitions et de cordons sanitaires, non pas tant parce que l'hypothèse n'est pas plausible, mais pour le fait qu'elle est impondérable: cela pourrait arriver ou non et, si oui, il pourrait être plus ou moins restrictif et il est impossible de prédire l'avenir en principe, et encore moins en détail. Nous sommes calmes car nous n'avons aujourd'hui aucune raison de craindre le pire.
  3. Existe-t-il des tests d'anticorps pour Covid-19? Non, il n'y a pas d'anticorps disponible.
  4. Sur les écouvillons: leur fiabilité est inconnue, étant toutes nouvelles et toutes mises en place rapidement. Une première étude est sortie il y a quelques jours, qui estime à 80% les faux positifs (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/32133832). Pour les évaluations sur un grand nombre, nous devons attendre, tout comme nous devons attendre des données sensibles sur les taux de létalité et de mortalité. Ici aussi, il n'y a aucune certitude.

Nous sommes calmes car le souci d'un avenir inconnu n'aide personne et ne vous rendra pas "préparé" mais seulement épuisé, en l'absence de solutions concrètes. Des solutions concrètes ne peuvent exister tant que vous ne connaissez pas la taille du problème, donc comme vous pouvez le voir, vous entrez dans une boucle délétère.

Nous sommes tous ensemble dans cette situation, nous essaierons de vous donner des nouvelles et de diffuser ce qui vous semblera plus "fondé" au niveau des prévisions et des nouvelles, si vous nous lisez moins c'est parce que, comme toujours, nous voulons maintenir une attitude plus concrète que possible qui dans cette situation, cela se traduit nécessairement par l'attente ... l'attente des événements, l'attente des données et des confirmations, et seulement après avoir tiré des conclusions et pris une direction. En attendant, la vie continue.
Un dernier conseil sans passion: détachez-vous le plus possible des écrans, l'information ne s'enfuit pas, vous ne manquerez de rien de vital en vous détachant un peu, mais vous gagnerez probablement en sérénité.

Un câlin virtuel à vous tous de la part du personnel de Corvelva