Déposé la mise à jour de la plainte auprès du procureur de Rome

Déposé la mise à jour de la plainte auprès du procureur de Rome
(Temps de lecture: 1-2 minutes)

Comme prévu hier, aujourd'hui matin, mardi 19 février, la mise à jour de notre plainte a été déposée. Toutes les analyses à partir du mois d'août ont été jointes, y compris toutes les lettres entre Corvelva et les institutions et organes de contrôle.

Nous nous efforcerons de continuer à mettre à jour la plainte à mesure que de nouvelles analyses arriveront.

La plainte est l'acte formel par lequel le citoyen porte à la connaissance des autorités de sécurité publique un fait qui peut être qualifié de délit par la loi, ou parce qu'il en a souffert, et donc qu'il est victime, ou parce qu'il n'a pas appris indirectement. Corvelva est éthiquement tenue de procéder à la mise à jour des réclamations et nous sommes tous conscients d'être en possession de données préliminaires mais continuellement confirmées par des contrôles en laboratoire. Nous procéderons à la réplication des analyses avec des partenaires étrangers et nous publierons la méthode mais pas pour la rendre plus scientifique, il ne nous appartient pas de faire ce que les professeurs n'ont pas fait à ce jour, la tâche que nous nous sommes fixée est de la rendre accessible genre d'analyse du tout, indépendamment de Corvelva. Chacun peut devenir un organe de contrôle.

Nous saisissons cette occasion pour communiquer au monde que la mission de Corvelva est la liberté de choix thérapeutique et vaccinal. Non à toute sorte d'obligation. Et nous continuons de nous battre sur ce point.

Bâton de Corvelva