Lettre à la ministre de la Santé Giulia Grillo

Lettre à la ministre de la Santé Giulia Grillo

Chère ministre Giulia Grillo

À partir d'août 2018, notre association a commencé à publier les résultats de diverses analyses commandées à des laboratoires indépendants et accrédités sur certains lots de vaccins. Ces mêmes résultats ont toujours été transmis également à votre ministère, ainsi qu'à l'ISS, AIFA, Ema et les fabricants.

Il est douloureux de noter que, bien que les résultats contiennent des données inquiétantes et identifient différents profils de risque, aucune réponse n'est venue de vous ou de tout fonctionnaire du ministère que vous avez présidé.

Pourtant, c'est vous, en tant que membre de la commission d'enquête parlementaire "Uranium appauvri", qui avez signé les considérations suivantes avec les autres membres:

"L'achèvement de l'analyse documentaire des dossiers d'enregistrement effectuée jusqu'à présent nécessite une vérification expérimentale des vaccins à échantillonner, dans le cadre d'une activité d'inspection à effectuer dans les lieux où les vaccinations sont effectuées pour les militaires. Ce n'est que de cette manière que cela est possible. Il est possible de vérifier le respect de la fiche technique ainsi que la présence de composants non dosés, qui n'ont pas été pris en compte. Cet objectif, déjà fixé par la loi fondatrice de la Commission, n'a pas été mis en œuvre en raison des ressources économiques limitées dont dispose la Commission "

Eh bien, notre association est composée de parents et nous réalisons, avec humilité mais avec ténacité, les objectifs que vous vous êtes fixés. Nous payons de notre poche ce que la politique n'a pas financé. Nous atteignons l'un des objectifs que la Commission elle-même s'était fixés.

Face à cela, le silence des institutions, toutes, mais en particulier du ministère que vous présidez, est assourdissant.

Nous vous demandons de prêter attention à ces résultats, nous vous demandons de leur donner votre interprétation, étant vous aussi médecin et ayant été membre de la Commission précitée.

Savez-vous donc que certains composants des vaccins peuvent et doivent être vérifiés?
Savez-vous que la conformité de ces produits doit être vérifiée et apparemment personne ne le fait?
Savez-vous que des risques découlent toujours de la loi encore en vigueur qui établit le caractère obligatoire de 10 vaccins?

Nous, les parents, nous sentons fortement le devoir d'essayer de clarifier, parce que nous sommes obligés de nous défendre contre trop d'attaques depuis deux ans maintenant; nous, les parents, craignons qu'il n'y ait des risques sous-estimés et nous sommes préoccupés par la dérive que la discussion sur les vaccinations obligatoires a déclenchée. Les parents qui luttent pour la liberté de choix sont attaqués (médiatiques et législatifs) depuis trop longtemps et plus ce climat de persécution augmentera contre ceux qui se posent des doutes légitimes et demandent de mettre en œuvre le principe de précaution, plus nous nous sentirons obligés de nous défendre , au quotidien, pour protéger notre droit à la santé et le libre choix démocratique de subir ou non un traitement de santé qui - vous en avez été témoin - n'est pas sans risques et nécessite des informations complémentaires que personne, au niveau institutionnel, n'a entrepris.

Nous vous demandons donc de vouloir approfondir ce que nous avons publié, ce ne sont pas des analyses concluantes, c'est le début d'une activité de vérification du contenu des vaccins utilisés sur le territoire italien et au-delà. Il y aura bientôt de nouvelles perspectives et nous travaillons dur pour produire d'autres données qui témoignent - entre autres - de la fiabilité de ce qui a été détecté jusqu'à présent.

Notre objectif était de ramener des données qui pourraient déclencher un débat sain sur la sécurité de ces produits et qui ramèneraient le dialogue et la possibilité de discussion au centre de l'attention, au niveau scientifique et institutionnel. Nous étions confrontés à une réalité bien pire que celle que nous supposions, et il n'est pas possible de la laisser passer en silence. Il ne suffira pas de rejeter l'affaire avec une simple (absurde) méthode "ils se sont trompés" ou de nous étiqueter comme "NoVax": ce que nous avons constaté présente de sérieux problèmes et des doutes sur la conformité de certains produits pharmaceutiques, vaccins, rendant impossible la garantie de la sécurité et de l'efficacité. Les données publiées sur notre site, en tout cas, voyagent à travers le monde, dans le désintérêt total de nos institutions et organes de contrôle; la société civile mérite des réponses et nous ignorer ne résoudra pas le problème.

En vous remerciant à l'avance de votre aimable attention, nous aimerions terminer avec une question:

Et si les données sont correctes?

Grumolo delle Abbadesse (Vicenza) 6 janvier 2019


Pièces jointes:


Télécharger: CORVELVA-Lettre-ministre-Cricket-6gen2018.pdf