Italian Italiano

Écouvillons gratuits aux dockers : la proposition qui confirme combien on peut compter

Écouvillons gratuits aux dockers : la proposition qui confirme combien on peut compter
(Temps de lecture: 2-3 minutes)

Suite au décret législatif 139 - celui qui introduit les 9octies, c'est-à-dire qu'il donne aux entreprises la possibilité de vérifier à temps si les travailleurs peuvent être sans Greenpass pour des besoins organisationnels non spécifiés - voici une circulaire du ministère de l'Intérieur.

Le ministère, voyant les dockers protester, a visiblement pressenti des problèmes à l'horizon et a clairement pensé à proposer une mesure évidemment, selon eux, « conciliante » : les entreprises devraient supporter le coût des tampons, pour éviter les absences dans les secteurs stratégiques . Ils recommandent de solliciter les entreprises "pour envisager de mettre à disposition des tampons gratuits" pour les employés qui, à la suite de l'enquête préliminaire susmentionnée, se sont avérés n'avoir aucune certification verte.

Eh bien, il y a quelques considérations importantes pour nous:

  1. cette mesure ne peut rien résoudre, puisque ce n'est certainement pas le seul coût des tampons qui pose problème, mais les mesures liberticides proposées (et de toute façon le système des tampons est voué à imploser à partir de vendredi, puisqu'il ne peut pas supporter les vrais chiffres) , mais cela démontre une grande inquiétude;
  2. nous pouvons être une épine dans le pied si seulement nous le réalisons, et cela commence à devenir évident pour le système ;
  3. ils essaient toutes les cartes avant d'arriver au retrait de cette mesure pénale : à nous de tenir jusqu'au bout !

Abstention de travail mais aussi d'achats

En plus d'espérer que tout le monde continuera à tenir le coup (en vous rappelant que ni le licenciement ni aucun type de sanction disciplinaire n'est autorisé pour ceux qui s'absentent du travail faute de Pass Vert), nous voudrions également proposer une autre action commune, de protestation : s'abstenir de tout type d'achat - que ce soit de la nourriture, de l'essence, des bars ou autre. Non pas parce que cela résoudra tout comme par magie, mais il est temps de continuer à persévérer dans la perspective d'une protestation pacifique et civile.

Non seulement cela, ceux qui peuvent et croient que leur absence peut être un inconfort, peuvent le prouver en restant à la maison.

Rappelez-vous : ce que vous entendez à la télévision est une chose, la réalité est presque toujours très différente. Quiconque veut prétendre que « tout ira bien » devra bientôt revenir sur les mots : nous avons les chiffres et la possibilité, par la loi, de manifester non seulement sur les places mais aussi et surtout avec les actions concrètes que nous décider d'effectuer au quotidien. Chacun comme il peut, chacun avec ses moyens, nul besoin de devenir des héros, souvenez-vous juste de ne pas être des serviteurs.

Force et courage, c'est notre heure !

Personnel de Corvelva


circulaire du 11 octobre 2021 1

circulaire du 11 octobre 2021 1

Image(s)

Newsletter

N'oubliez pas de confirmer votre abonnement avec le lien que vous trouverez dans les e-mails que nous vous avons envoyés

0
Partages

Êtes-vous intéressé?

Suivez-nous également sur nos canaux sociaux ...

0
Partages