"QUI DOIT ÊTRE DÉTRUIT", le plan de Taormina

"Delenda OMS" (L'OMS doit être détruite ") est le titre éloquent de la conférence de presse promue par l'association Vicit Leo, mouvement né pendant le lock-out, malgré l'isolement et justement à cause de l'isolement forcé.

Après avoir dénoncé le gouvernement pour "pandémie coupable" [ne manquez pas l'analyse approfondie dans l'entretien avec Carlo à Taormina, lien en bas] le juriste Carlo Taormina, académicien et ancien sous-secrétaire de l'intérieur, pointe désormais du doigt l'OMS, la définissant un Moloch de santé dont les décisions ont malicieusement conduit au désastre de l'Italie et du monde. L'Organisation mondiale de la santé, la branche armée de l'ONU, prive les États de leur droit de décider des meilleures politiques de santé pour leurs citoyens.

Le problème est que seul un État souverain peut dénoncer l'OMS. Et donc la naissance d'un mouvement politique qui a ceci parmi ses objectifs est nécessaire.

Lors de la conférence, filmée par les caméras de Byoblu, en plus de Carlo Taormina, de l'expert en gouvernance de la santé et de la gestion des risques, le professeur Pierfrancesco Belli et de l'honorable Roberto Fiore, secrétaire national de Forza Nuova et président du parti européen APF. Et il y a aussi une lettre écrite par Mgr Viganò.

Regardez l'interview de Carlo Taormina "POURQUOI J'AI SIGNALÉ LE GOUVERNEMENT" - https://youtu.be/NQkkrmwfeU4