Italian Italiano

Vaccination antitétanique : validité, fréquence, risques et mystère de l'hyperimmunisation ignorée

Vaccination antitétanique : validité, fréquence, risques et mystère de l'hyperimmunisation ignorée

L'Ulss22 de la Vénétie, en 2003, a admis ce qui suit, noir sur blanc dans le document intitulé "Immunoprophylaxie antitétanique - analyse de la législation et indications issues de la littérature scientifique".1

"L'attention est désormais focalisée, à la lumière d'une évaluation prudente des risques/bénéfices, sur la nécessité ou non d'effectuer les rappels et, le cas échéant, à quelle fréquence. La littérature internationale souligne en effet que les sujets qui ont effectué les rappels décennaux ils ne sembleraient pas plus protégés que ceux qui n'ont effectué correctement que la première cure de 3 doses.(...) La littérature consultée met en évidence la très longue durée de protection assurée par le cycle primaire de base. Cependant, cette protection n'est pas toujours corrélée au titre d'anticorps : en effet même à des titres d'anticorps inférieurs à 0,01 UI/ml (niveau dit protecteur) il existe des preuves d'efficacité chez les sujets vaccinés"

Mais peut-être la partie la plus intéressante est le paragraphe consacré à "cas inévitables" que nous citons :

"Il existe cependant de très rares cas signalés de cas (...) de personnes hyperimmunisées. Les raisons de ces échecs vaccinaux ne sont pas claires. (beaucoup de choses ne nous sont pas claires en fait, mais en cas de doute nous vaccinons à spiano); les hypothèses possibles indiquent un excès de concentration de toxines (? vaccins non contrôlés ?), une différenciation antigénique entre la toxine tétanique et l'anatoxine vaccinale (peut-être accentué par le fait que cette anatoxine est révélée - par exemple dans nos récentes analyses chimiques - inextricablement liée à l'aluminium et en tant que telle, liée, elle se présente au corps d'une manière résolument différente de la toxine tétanique d'origine ???) et un mécanisme de suppression sélective de la réponse immunitaire (encore une fois, beaucoup de choses ne sont apparemment pas claires pour nous, que savons-nous de cette éventuelle suppression sélective? que savons-nous vraiment du fonctionnement de notre système immunitaire?)

De plus, nous lisons: RÉACTIONS INDÉSIRABLES:

"Face à une bonne protection garantie par les vaccinations, qu'ils aient ou non effectué les rappels, leurs inconvénients sont connus (!!!), représentés par l'apparition, bien que rarement, de réactions indésirables telles que névrite brachiale, syndromes de Guillan Barrè et des réactions allergiques sévères, et il convient également de noter que la fréquence des événements indésirables à la vaccination est également liée au nombre de doses déjà administrées. (!!!) La fréquence de ces réactions, bien que très faible, n'est probablement pas justifiable face aux bénéfices rares ou peut-être nuls que l'exécution des dix ans appelle (sans parler de plus près, ndlr) implique. 

À la lumière de cela, des explications plus que comment ils pourraient autoriser l'administration de 6 doses de tétanos à des enfants âgés de moins de 7 ans qui doivent récupérer le plan de vaccination pour se conformer à la loi 119/17 mais qui ont déjà terminé le cycle de base du tétanos uniquement. Comme, comment? Avec quelles nouvelles preuves (qui sont des preuves) scientifique?

Circulaire du ministère sur le recouvrement des défaillants (15 janvier 2018):

"Sujets déjà immunisés contre le tétanos - Vacciner selon le tableau 1 comme si le sujet n'avait pas été vacciné - Il est nécessaire de répéter la vaccination anti-tétanos car il n'y a pas de formulations appropriées sans le composant tétanique"

Afin de justifier ce calendrier accru, la circulaire d'exploitation de la Vénétie (mettre des liens) cite un document du CDC: https://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/00041645.htm
Circulaire de Vénétie: cit. 3. Jusqu'à 6 doses de tout vaccin contenant de l'anatoxine tétanique peuvent être administrées à l'âge de XNUMX ans (
https://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/00041645.htm); pour cette raison, dans le cas de deux ou trois doses effectuées avec l'anatoxine tétanique seule, il est possible de démarrer un nouveau cycle de vaccination primaire avec un vaccin contenant le tétanos et la diphtérie pour récupérer la vaccination contre la diphtérie (présente uniquement en combinaison avec le tétanos);

Cependant, je ne trouve aucune trace de cet aspect dans le lien CDC montré. si quelqu'un comprend à quelle indication il se réfère, veuillez le signaler. Au lieu de cela, nous lisons:

L'anatoxine tétanique doit être administrée avec l'anatoxine diphtérique au Td tous les 10 ans. Si une dose est administrée en premier dans le cadre de la prise en charge de la plaie, le rappel suivant n'est nécessaire que 10 ans plus tard. (Voir Prophylaxie du tétanos dans la gestion des plaies). Des répétitions plus fréquentes ne sont pas indiquées et peuvent entraîner une augmentation de la fréquence et de la gravité des effets indésirables. Un moyen de s'assurer que les gens reçoivent des rappels tous les 10 ans est de les vacciner systématiquement à mi-vie, c'est-à-dire 15 ans, 25 ans, 35 ans, etc.

Et aussi dans de nombreux autres sites et liens officiels de asl / ussl, nous trouvons les mêmes indications que à déconseiller pour recommencer des cycles et / ou pour passer des appels plus proches! Par exemple:

"NB Le cycle de trois doses de base ne doit jamais être recommencé même si 10-20-30 ans se sont écoulés. L'hyperimmunisation due à une mauvaise utilisation du vaccin peut conduire à l'apparition de réactions généralisées dues à la formation de complexes immuns circulants. Des neuropathies périphériques ont été décrites chez des sujets hyperimmunisés en association avec la vaccination antitétanique. (http://www.asl13.novara.it/intranet/Territorio/Dipartimen/SISP---Ser/Le-Vaccina/Profilassi-tetano.pdf)"

Pourquoi 3 autres inoculaires contenant un rappel antitétanique sont-ils administrés à des enfants qui ont déjà subi un cycle primaire de tétanos? Où est passé le risque d'hyperimmunisation? Quelles preuves scientifiques existent pour l'innocuité (soudaine) de cette pratique? Du coup, depuis qu'une loi a été rendue qui oblige les autres vaccins à aller à la maternelle, est-il également permis de faire 6 vaccinations en quelques années?


références:

  1. "Immunoprophylaxie contre le tétanos - analyse de la législation et des indications de la littérature scientifique"
Image(s)

Newsletter

N'oubliez pas de confirmer votre abonnement avec le lien que vous trouverez dans les e-mails que nous vous avons envoyés

0
Partages

Êtes-vous intéressé?

Suivez-nous également sur nos canaux sociaux ...

0
Partages