Analyse des vaccins: faisons le point avec Corvelva

(Temps de lecture: 1-2 minutes)

Métaux lourds, polymères insolubles, substances notoirement toxiques, rétrovirus, éléments génomiques attribuables aux fœtus humains… Que contiennent les vaccins? Nous en avons parlé avec Nassim Langrudi, président de l'historien ASSOCIATION CORVELVA, depuis des années à l'avant-garde de la défense de la liberté de choix en matière de vaccination et de la garantie de la transparence dans l'un des secteurs commerciaux les plus difficiles.

Nassim, avec l'ancien parlementaire Ivan Catalano, retrace les étapes qui ces dernières années ont conduit à l'analyse des principaux vaccins sur le marché et aux demandes d'éclaircissements des organes de contrôle compétents. Des clarifications totalement ignorées, malgré les résultats inquiétants qui ressortent des analyses: métaux lourds, polymères insolubles, substances notoirement toxiques, rétrovirus, éléments génomiques attribuables aux fœtus humains. Parfois, il arrive même que l'ingrédient actif sous-jacent à la vaccination ne soit pas trouvé.

Ces études ont été publiées en 2018 et 2019 et les personnes présentes sont invitées à les consulter. Consulter Vaccinegate PEG dans les vaccins Covid: le même composé rapporté par Corvelva en 2018 est indexé par Science.

Nassim a ensuite énuméré les poursuites que l'Association poursuit à ce jour contre le parquet qui avait demandé le rejet de l'affaire du vaccin.

Nous sommes fiers et heureux de donner des nouvelles explosives: nos analyses, qui avaient débouché sur une plainte auprès du parquet de Rome, après une demande de révocation formulée par le parquet et avec notre opposition ultérieure, ont été jugées aujourd'hui dignes d'être approfondies et le juge en charge a rendu UNE ORDONNANCE dans laquelle il indique au procureur de la République la nécessité de poursuivre l'enquête.

Ici vous pouvez lire la mise à jour sur l'analyse des vaccins exposée.

Ci-dessous, la vidéo de la réunion.