Mais combien de personnes endommagées et décédées sont-elles réellement reconnues en Vénétie et en Italie? Le ministère lance un "No Answer" et les appels de Corvelva

Mais combien de personnes endommagées et décédées sont-elles réellement reconnues en Vénétie et en Italie? Le ministère lance un "No Answer" et les appels de Corvelva

Demande d'accès aux documents administratifs en vertu de la FOIA: le ministère émet un "No Answer" et les appels de Corvelva

En 2019, nous avons activé auprès de l'administration publique une série de demandes d'accès aux documents conformément à la FOIA (Freedom of Information Act). L'idée est toujours la même, produire une documentation officielle pour les parents, une documentation PA qui certifie, dans divers domaines, les réponses qui nous sont fournies et, dans la plus rose des hypothèses, avoir des données réelles.

L'une de ces demandes d'accès aux fichiers a été enregistrée sur Mars 31 2019, à la fois dans la région de la Vénétie et au ministère de la Santé, et demande essentiellement ce qui suit:

  • de savoir combien de cas de décès dus aux vaccinations obligatoires et non obligatoires ont été reconnus avec compensation;
  • de savoir quelles pathologies les victimes des vaccinations obligatoires et non obligatoires reconnues avec indemnisation avaient contractées;
  • savoir quels vaccins pour lesquels une compensation a été reconnue;
  • connaître le montant total de l'indemnisation versée aux blessés ou décédés des vaccinations;
  • connaître les données ci-dessus divisées par année de reconnaissance avec compensation;
  • connaître les données ci-dessus divisées par tranche d'âge du sujet reconnu avec compensation;
  • connaître les données ci-dessus ventilées par Région de compétence;
  • de connaître les données ci-dessus séparées de celles concernant les sujets lésés par des complications irréversibles dues à des transfusions et des produits sanguins reconnus avec indemnité.

Comme cela arrive souvent, la lourde machine bureaucratique voit sa splendeur maximale à Rome et non en Vénétie. La région de la Vénétie, par le biais de son organisme qui verse des indemnités en vertu de la loi 210/92, nous a répondu dans les 15 jours suivant la demande. Pas à toutes les questions avec une réponse cohérente et complète, mais les premières données étaient claires: 40 sujets indemnisés en Vénétie de 2001 à 2015 avec une moyenne de près de 3 indemnisés chaque année, dont 3 après un décès.

Que nous disent ces données? Il nous dit que tous les ASL de la Vénétie, lors des entretiens avec leurs parents, ont fourni des données incorrectes se référant exclusivement à la rapports fournis par Canale Verde, c'est-à-dire aucun décès dans la région de la Vénétie depuis que le canal vert existe.

Rome, l'organe de référence de l'AP nationale pour l'indemnisation de la loi 210/92, a répondu avec quelque chose que nous avons du mal à ne pas définir un super-pinceau mais, pour être bien, nous définirons un "Pas de réponse".

L'Association Corvelva a donc, après avoir évalué toutes les alternatives possibles, décidé de faire usage de la réponse du ministère à la fois à la commission d'accès aux documents administratifs de la présidence du Conseil des ministres et à l'ANAC.

Comme toujours, nous vous tiendrons au courant des développements, confiants que la ligne d'accès aux documents selon FOIA, grâce aux nombreux parents qui nous ont aidés et aux avocats et consultants, se poursuivra dans divers domaines avec des actions que nous terminerons, avec lesquelles nous demanderons des réponses claires à toutes les questions que nous vous poserons.

Bâton de Corvelva