Italian Italiano

Vaccinegate au ministère de la Santé

Vaccinegate au ministère de la Santé

Aujourd'hui, lundi 18 février, grâce à l'action d'un groupe de conseillers municipaux du Trentin du mouvement 5 étoiles, nous avons rencontré le secrétaire d'État Dr. Bartolazzi et le professeur Sciacchitano au ministère de la Santé.

Le conseiller municipal dont est issue la réunion d'aujourd'hui, Renzo Colpo, était accompagné d'un père, Tommaso, chimiste. Les demandes présentées par le directeur aujourd'hui étaient représentatives d'une série de 6 autres administrateurs du Trentin, tous concentrés sur la demande de clarté des institutions sur des questions strictement liées aux quantités d'aluminium contenues dans les vaccins.

À notre grand étonnement, même pas beaucoup, nous avons constaté qu'ils nous connaissaient et attendaient notre présence. Le sous-secrétaire Bartolazzi a été très rigide quant à ses positions personnelles sur la validité de la pratique vaccinale, élément que nous n'avons pas abordé aujourd'hui: nous nous sommes concentrés sur la possible non-conformité de ces produits pharmaceutiques et en même temps sur la vérification douteuse par le organes de contrôle.

Près de 3 heures de réunion ne sont pas faciles à résumer, mais:

  • Le DDL 770 continue mais les indications divulguées ne nous ont pas fait prévoir de solutions pour le mois de mars. Il est vrai que nous communiquons vos impressions et le DDL 770 et le nœud de mars sont des éléments de parlementaires pas des questions de sous-secrétaire.
  • Il y a beaucoup d'intérêt pour nos analyses. Ils savent où nous en sommes et aujourd'hui, ils savent peut-être plus clairement où nous voulons aller.
  • Nous avons vu quelques ouvertures. Une réunion au sein du ministère sera convenue dans un bref délai, y compris AIFA et ISS afin de boucler le cercle et, pour notre part, au moins d'avoir clairement fait connaître à toutes les institutions les résultats des analyses, également sur la voie que nous empruntons, scientifiques mais aussi judiciaire.

Nous rappelons que tous les résultats obtenus à ce jour ont été résumés dans une plainte et en fait, aujourd'hui, nous avons profité du voyage à Rome pour rendre visite à un avocat de confiance pour remettre les documents manquants et demain, il déposera la mise à jour auprès du procureur de Rome.

Nous vous tiendrons au courant, nous ne serons certainement pas enchantés par un semblant d'ouverture après des mois d'indifférence et de manque de réponses, surtout en tenant compte de la question législative qui est loin d'être élucidée, mais nous ne pouvons pas non plus rester indifférents à 3 heures de réunion et pour cela nous remercions.

Nous profiterons de chaque occasion pour ramener le dialogue et le caractère raisonnable au centre de la question de la vaccination obligatoire, mais aujourd'hui nous sommes sortis avec une nette impression de préoccupation de leur part quant aux résultats que nous publions.

Merci, personnel Corvelva

Image(s)

Newsletter

N'oubliez pas de confirmer votre abonnement avec le lien que vous trouverez dans les e-mails que nous vous avons envoyés

Politique de confidentialité
0
Partages

Êtes-vous intéressé?

Suivez-nous également sur nos canaux sociaux ...

0
Partages