Premiers résultats sur la composition chimique d'Hexyon

Premiers résultats sur la composition chimique d'Hexyon

Exprimant nos remerciements pour les nombreuses critiques de nos méthodes d'analyse - liées aux résultats antérieurs du profil chimique Infanrix Hexa et Priorix Tetra - nous ne sommes pas du tout heureux de rapporter que Hexyon exavalent présente également un certain nombre de problèmes, sinon rien d'autre il contient des antigènes - et nous parlons évidemment du même type d'analyse et de méthode par laquelle, selon certains "scientifiques", nous n'aurions rien trouvé du tout.

Notre rapport technique final répond ici (lien https://goo.gl/T6bAz7) les commentaires et critiques émis ces dernières semaines. Nous vous suggérons de lire et de partager le document susmentionné avec les rapports, car les clarifications sont assez factuelles et détaillées.


Dans ce lot Hexyon (exavalent 6in1) il a été constaté, comme dans les vaccins analysés précédemment:

  • Contaminants chimiques provenant du processus de fabrication ou contaminants croisés provenant de différentes lignes de production
  • Toxines chimiques
  • Glutaraldéhyde

Contrairement à Infanrix Hexa, utilisant la même méthode, il a été constaté:

  • Antigènes protéiques de la diphtérie, du tétanos et des anatoxines coquelucheuses

Il n'a pas été trouvé:

  • Antigènes protéiques de l'hépatite B, Haemophylus influenzae B, poliomyélite 1-2-3.
  • Formaldéhyde, résidus d'antibiotiques tels qu'étiquetés dans la composition

Cette fois, nous n'avons pas trouvé de polymère, insoluble et indigeste, comme dans Infanrix Hexa (lien https://goo.gl/e2f5oJ), des éléments prouvant que le problème ne résidait pas dans la méthode mais dans le produit.

Cependant, dans ce cas aussi, nous sommes comparés à un produit qui ne semble PAS contenir ce qu'il devrait. À savoir, nous n'avons trouvé que 3 antigènes sur 6.

De plus, 216 signes de contaminants chimiques, dont 30% seulement sont connus, ont été trouvés et parmi eux divers résidus de processus et des contaminations croisées probables de différentes lignes de production, de manière similaire à l'analyse précédente.
Parmi ces signes, 16 toxines ont également été identifiées, provenant probablement du processus de fabrication des antigènes ou d'autres processus sur le site de production du vaccin.

Nous tenons vraiment à souligner ce point: nous recherchons la qualité des vaccins et par conséquent nous sommes en mesure de tirer des informations sur leur innocuité et leur efficacité, et en fait il semble difficile de comprendre comment il est possible de dire ces produits peut créer des anticorps protecteurs contre les 6 maladies dont ils devraient se protéger, et encore plus difficile à comprendre comment ces contenus peuvent être déclarés non toxiques pour les nouveau-nés, car nous ne pouvons trouver aucune trace de nombreux composés non identifiables dans les principales bases de données. Comme toujours, nous attendons l'avis de la communauté scientifique à ce sujet.

En conclusion, Hexyon aussi exavalent, tout comme Infanrix hexa, quant à la méthodologie que nous avons commandée, jette des doutes majeurs tant sur son efficacité que sur sa sécurité.
Nous allons continuer et attendre des réponses.

Remarque: nous ajouterons l'analyse actuelle sur Hexyon et sur Gardasil 9 - qui sera publiée dans les prochaines heures - à celles déjà déposées dans la procédure judiciaire au parquet.


Télécharger: CORVELVA-étude-on-the-composition chimique profil-de-Hexyon.pdf


Traduit par l'équipe CLiVa - www.clivatoscana.com